Boldini_Marthe_de_Florian

L’HISTOIRE D’UN PORTRAIT : MARTHE DE FLORIAN

Publié le Publié dans Histoire de Portrait

J’avais envie depuis longtemps d’élargir un peu les horizons de mon blog et de vous amener avec moi dans une de mes activités favorite : la découverte des histoires de vie de Femmes ayant réellement existé. Or, quoi de mieux qu’un Portrait comme fenêtre temporelle, pour nous transporter en un clin d’oeil dans une autre époque, au plus près de la vie et des secrets de ces Femmes.

Voici donc nouvelle série d’article pour vous faire découvrir l’histoire cachée derrière un Portrait. J’inaugure avec une histoire tout a fait fascinante qui m’a totalement émerveillée lorsque je l’ai découverte.

Tout commence par le décès d’une veille dame dans un petit bourg en Ardèche.

Cette femme c’est Solange, à 91 ans, elle ferme les yeux sur une vie bien remplie et elle emporte avec elle un secret, qui ne sera découvert que quelques mois après sa mort.

En effet lors de la lecture de son testament on découvre que cette femme très discrète n’ayant ni amis, ni famille connus, possédait un appartement à Paris qu’elle a quitté précipitamment en 1940 pour fuir l’invasion des Allemands. Solange a alors 21 ans et c’est toute un pan de sa vie et de son histoire qu’elle laisse derrière elle et pour toujours.

Durant tout le reste de sa vie, elle ne retournera jamais dans cet appartement et n’en soufflera mot à quiconque,  néanmoins elle veillera toujours scrupuleusement à régler les charges  de son bien.

Les années passent et Solange, réfugiée en Ardèche vit seule, avec pour seul lien social, l’amitié de l’épicier du village qui lui livre ses courses toutes les semaines.

En 2010 Solange s’éteint. L’heure est venue de procéder aux opérations de succession. Un commissaire-priseur est mandaté pour dresser l’inventaire. Pour la première fois depuis des décennies, l’appartement Parisien de Solange va revenir à la vie.

L’heure est venue de ré-ouvrir la porte sur son passé et d’entamer un voyage dans le temps.

marthe_de_florian_appartement_4

Car à la surprise générale, l’appartement de 140m2 est resté figé au temps de la Belle Epoque. Exactement tel qu’il était du temps où vivait là, Marthe de Florian, la grand-mère de Solange.

marthe_de_florian_appartement_2

Papier peint délicat, bergères Louix XVI, paravent, vases de Chine, miroir à trois faces sur la coiffeuse, une décoration opulente et rococo qui nous plonge dans l’intimité de Marthe.

marthe_de_florian_appartement_3

C’est ainsi qu’on lève le voile sur la vie de Marthe, célèbre demi-mondaine de le Belle Epoque, qui avait de nombreux admirateurs célèbres dont, Georges Clemenceau, Paul Deschanel, Aristide Briand, Paul Doumer, Pierre Waldeck-Rousseau…

Et au milieu de cet écrin, trône, le trésor de cet appartement, un Portrait grandeur nature de Marthe, drapée dans une superbe robe de mousseline rose, triomphante et époustouflante.

Cette œuvre est signée  par l’ italien Giovanni Boldini, peintre portraitiste très en vogue au 19ème siècle et qui était aussi un admirateur de la belle.

Boldini_Marthe_de_Florian

Ce tableau est une découverte historique car personne n’en n’avait jamais fait mention. Il a été authentifié et estimé à 300 000 euros. Finalement il a été vendu aux enchères pour une valeur totale de plus de 2 millions d’euros, un record absolu pour un Boldini.

Le tableau a été acheté par un collectionneur italien qui a également reçu avec la toile, quelques unes des lettres d’amour qui furent adressées à Marthe ainsi que certains des ces bijoux.

Grâce à ce Portrait qui a soulevé l’intérêt de nombreuses personnes à travers le monde, on peut aujourd’hui reconstituer quelques élément de la vie de Marthe que vous pouvez lire ici sur wikipédia.

En revanche on ignore pourquoi Solange n’est jamais retournée dans son appartement Parisien. Une partie du mystère reste entier. Et si vous vous demandez, qui fut désigné comme héritier sur le testament de Solange et bien sachez que Solange a tout laissé à son épicier dont l’amitié fidèle l’a accompagné durant tant d’année.

Vous imaginez avoir un tel Portrait de votre grand-mère ou de votre arrière arrière grand-mère ! Quelle découverte cela doit être et en même temps quelle plus belle façon de garder le contact avec ceux qui nous ont précédé. Après tout un Portrait est le lien le plus court entre l’oeil et le coeur.

Et si vous deviez laisser un Portrait de vous aux générations futures, comment aimeriez vous être représentée ?

 

 

Source de l’article :
//www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/un-portrait-du-peintre-boldini-decouvert-dans-un-appartement-parisien-oublie-04-10-2010-1095144.php
//dailygeekshow.com/visitez-un-sublime-appartement-parisien-fige-dans-le-temps-depuis-1942/
//lepapillondeslivrescerclerenevigo.wordpress.com/2015/12/02/de-marthe-de-florian-jolie-femme-courtisane-vers-1900-a-sa-petite-fille-solange-bellegarde-auteur-de-romans-tres-sentimentaux-un-appartement-des-immeubles-et-le-beau-portrait-par-giovanni-boldi/

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

ANGELINE QUEREL

ANGELINE QUEREL

Photographe professionnelle spécialiste du Portrait Féminin.
Ma mission est de sublimer les Femmes pour leur permettre de redécouvrir leur beauté et leur confiance en elle.
ANGELINE QUEREL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.